Comment rédiger des newsletters qui transformeront les lecteurs en acheteurs ?

Comment rédiger des newsletters qui transformeront les lecteurs en acheteurs ?

  • Linkedin
  • Twitter
  • Facebook
  • Partage
12/12/2022

Comment rédiger des newsletters qui transformeront les lecteurs en acheteurs ?

Pour rédiger une newsletter qui fait des ventes, appliquez les 6 conseils d’or détaillés dans cet article.

Pour rédiger une newsletter qui fait des ventes, appliquez les 6 conseils d’or détaillés dans cet article.

6 conseils pour rédiger une bonne newsletter qui fait vendre

La fonction principale des newsletters est de fidéliser votre audience et d’éviter qu’elle vous oublie. Lorsque vous parvenez à avoir de très bons taux d’ouverture, vous pouvez même utiliser votre newsletter pour faire des ventes. Transformer une newsletter pour vendre un service ou un produit ne s’improvise pas. Voici six conseils à appliquer si vous comptez rédiger des newsletters qui font vraiment vendre.

1. Apporter de la valeur dans votre newsletter

La première règle à respecter lorsque vous voulez vendre grâce à votre newsletter, c’est de toujours apporter de la valeur à ceux qui vous lisent. Ne cherchez pas à faire une proposition de vente au début de votre newsletter. Au contraire, focalisez-vous sur un bénéfice à apporter à vos lecteurs.

Avant de présenter ce que vous voulez vendre, vous pouvez par exemple offrir un e-book, un guide gratuit, un conseil, une réduction… Une entreprise de vente d’accessoires de cuisine peut par exemple rédiger des newsletters quotidiennes dans lesquelles elle donne des conseils sur des recettes à préparer. C’est une forme de valeur ajoutée. A la suite des conseils, elle pourra présenter de façon subtile ses produits en offrant des réductions de prix exclusivement aux membres de sa liste d'abonnés.

Peu importe votre domaine d’activité et le produit ou service que vous voulez vendre, vous pouvez implémenter cette stratégie. Au cas où vous êtes encore à l’étape de l’enrichissement de votre base mails, vous pouvez utiliser un outil de prospection digital B2B pour dénicher rapidement des prospects.

Visuel article newsletter

2. Une newsletter, une offre spécifique

Voici une erreur que font la plupart des entreprises lorsqu’elles veulent vendre via leurs newsletters : le rembourrage d’offres. Un email est déjà assez intrusif. Le saturer de plusieurs offres réduit vos chances de déclencher l’achat.

Misez plutôt sur une offre singulière dans chacune de vos newsletters. Ne proposez jamais plus d’une offre dans une newsletter si vous voulez maximiser vos chances de faire des ventes. L’idée est simple : travailler vos argumentaires dans l’optique de vendre un seul produit ou service parce qu’un email qui vend ne doit pas être trop long.

Apprenez donc à rédiger des newsletters convaincantes qui ne contiennent chacune qu’une seule offre, qui détonnent, et répondent à des besoins spécifiques de votre audience.

3. Soyez précis dans votre offre

Ne pensez jamais que vos lecteurs savent déjà ce que vous attendez d’eux. Lire demande de l’effort. Demander à vos prospects de faire eux-mêmes l’effort pour déchiffrer votre offre va ruiner vos chances de faire des ventes. La meilleure chose à faire pour limiter les frictions est d’être le plus clair possible dans votre offre tout en précisant à vos lecteurs ce que vous voulez qu’ils fassent.

Faites-vous une promotion ? Voulez-vous qu’ils profitent d’une prévente ? Aimeriez-vous qu’ils visitent votre boutique en ligne ? Le but est-il de les diriger vers un service précis que vous offrez ? A vous d’être le plus transparent possible afin de faciliter leur prise de décision.

4. Ajoutez un CTA percutant et très explicite dans la newsletter

Le Call To Action est l’un des composants principaux d’une newsletter qui fait des ventes. Il y a différentes façons de dire à vos lecteurs d’effectuer un achat. Alors que certains CTA peut marcher dans des contextes donnés, d’autres peuvent complètement ruiner vos efforts de vente.

Que votre newsletter soit courte ou longue, pensez à y ajouter qu’un seul Call To Action. N’utilisez pas dans un même message « Achetez aujourd’hui », « Réservez votre place », « Obtenez votre ticket » même si cela renvoie à la même page de destination. Vous devez éviter que votre lecteur se demande ce qui est mieux pour lui.

Si vous voulez orienter l’email vers une réservation de place, alors le deuxième CTA est plus indiqué. Si le texte sera orienté vers l’achat, le premier CTA convient le mieux. Une fois que vous choisissez le bon Call To Action, vous pouvez, si la structure de votre email vous le permet le répéter plusieurs fois.

Évitez surtout d’utiliser dans vos emails des CTA mauvais, inopportun ou qui n’incitent pas à l’action. Par ailleurs, assurez-vous toujours de réaliser une mise en forme différente pour vos CTA afin que vos lecteurs les remarquent aisément.

Visuel article newsletter

5. Donnez une raison à vos prospects d’acheter

Voici un conseil qui peut vraiment faire exploser vos ventes via vos newsletters. La plupart des personnes qui liront vos emails de vente, ne passeront pas tout de suite à l’achat pour deux raisons fondamentales. Soit, elles vont différer leur achat, soit elles seront distraites par autre chose et oublieront de faire l’achat. Cela même s’ils sont vraiment dans le besoin.

Pour ne pas rater ces ventes, vous devez leur donner une raison supplémentaire d’acheter. Des raisons qui vont les convaincre de commander rapidement. Voici quelques idées pour y parvenir :

  • Ajouter une urgence dans votre newsletter ;
  • Préciser que votre offre est exclusive et qu’elle n’est accessible qu’à une poignée de personnes (l’effet de la rareté) ;
  • Ajouter des bénéfices qui ne sont accessibles qu’aux personnes qui agissent avant un certain temps…

6. Faites des relances personnalisées pour vos offres

Vous avez certainement l’habitude de personnaliser vos newsletters. Avez-vous déjà essayé de personnaliser vos offres, en l’occurrence vos relances ?

Le remarketing est un puissant levier en matière de vente en ligne. Comme susmentionné, les gens agissent souvent lorsqu’ils se rendent comptes qu’ils vont manquer une opportunité ou une bonne affaire. Votre rôle est de leur rappeler que l’offre que vous proposez dans votre newsletter expire très bientôt. Les statistiques prouvent d’ailleurs qu’environ 75% des personnes qui font des abandons au panier commandent lorsqu’ils reçoivent des emails de relance.

Les chiffres seront encore meilleurs si vous personnalisez vos newsletters de relances et que vous les envoyez à temps.

Rédigé par :
Lucie Geslin, chargée de communication

Sur le même sujet

article newsletter

Article

Comment rédiger des newsletters qui transformeront les lecteurs en acheteurs ?

Pour rédiger une newsletter qui fait des ventes, appliquez les 6 conseils d’or détaillé...
Visuel growth hacking

Article

Quels sont les outils du growth hacking ?

Le growth hacking est presque indispensable pour votre présence en ligne. Découvrez les...
Article webinar

Article

Les étapes pour organiser un webinaire professionnel

Si vous souhaitez organiser un webinaire professionnel en ligne, découvrez les points à...

Pour se former

Voir plus
Groupe en formation sur le digital

Digital Starter Program

2 jours consécutifs soit 14h
790€