Wanderworld : des souvenirs de voyage qui sortent des sentiers battus

Jeune start-up créée en janvier 2017, Wanderworld propose des carnets de voyage ludiques et culturels qui s’adressent aussi bien aux grands qu’aux petits.

"L’idée est née il y a quelques années, lors d’un tour du monde en famille", explique Isabelle Morin, fondatrice de l’activité. "Voyager, c’est partager des découvertes et des rencontres. Des émotions dont on souhaite, en général, garder une trace". 

Mais point question de tomber dans le piège des souvenirs traditionnels ! "Illustrés à la main, les carnets Wanderworld sont personnalisables grâce à des autocollants", précise-t-elle. "En plus de proposer des activités et des visites, ils invitent le voyageur à noter ses bonnes adresses, ses trouvailles et ses coups de cœur".

De quoi agrémenter ses souvenirs d’une touche résolument personnelle !

Apprivoiser l'univers digital

Wanderworld

"En tant qu’entrepreneur, impossible de faire l’impasse sur le numérique", résume Isabelle Morin. "Néanmoins, il est évident que l’on ne peut pas être expert dans tous les domaines. Il faut accepter cela et se faire accompagner sur les questions que l’on ne maitrise pas".

Sans hésiter, la jeune chef d’entreprise s’est ainsi tournée vers la CCI Val-de-Marne pour mener à bien la création de son portail internet. "Les échanges avec mon interlocuteur m’ont vraiment aiguillée dans mes choix, que ce soit pour l’hébergement de mon site ou encore pour son référencement", se souvient-elle.

"En pratique, cela m’a ainsi permis d’identifier la solution la mieux adaptée à mes besoins, non seulement financièrement accessible, mais aussi ergonomique et facile à utiliser".

Donner aux porteurs de projets les clés pour qu’ils puissent réussir dans l’univers digital comme ailleurs : une ambition phare que la CCI Paris Ile-de-France poursuit également à travers Les Digiteurs, dispositif d’accompagnement dédié à la transformation numérique des entreprises.

Un coup de pouce précieux pour Isabelle Morin, qui se projette déjà plus loin. Parmi les prochaines étapes envisagées : l’intégration d’une plateforme web marchande, facilitant la commercialisation de son offre, et une déclinaison du concept Wanderworld à l’international.

Interview publiée dans Les Echos du 18 avril 2017

Où en êtes-vous de votre digitalisation ?